Auroville : la surprenante ville indienne expérimentale

Pas de religion, pas de nationalité, pas de politique… Auroville est unique ! Située à une dizaine de kilomètres de Pondichéry en Inde du Sud, cette ville compte actuellement 2 200 habitants originaires de 51 pays différents. Son but ? Accueillir un jour 50 000 habitants de tous pays, capables de vivre en paix et en harmonie. Issu de la vision d’une française, Mira Alfassa, plus connue sous le nom de « La Mère », le concept d’Auroville est de créer un canton idéal consacré à une expérience dans l’unité humaine. Ce projet est soutenu et encouragé par l’UNESCO depuis ses débuts en 1968 !

Une cité expérimentale unique au monde

Photo credit: Ninusjka via Foter.com / CC BY-ND

Photo credit: Ninusjka via Foter.com / CC BY-ND

Les terres d’Auroville sont devenues une base d’expérimentation tant en matière d’intégration sociale qu’en développement durable ou encore en techniques agro-écologiques. La vie quotidienne de la ville s’organise autour d’une alimentation saine, le respect de l’individu et ses besoins, l’éducation comme aide à la croissance de l’être… Côté travail, les aurovilliens sont divisés en 35 unités différentes comme l’éducation, la santé, l’informatique ou l’agriculture. Les résultats de cette expérience de terrain se diffusent de plus en plus en Inde et dans le monde : la cité accueille en effet plusieurs dizaines de milliers de touristes par an (chercheurs, étudiants, volontaires…). Pourquoi pas vous?

Je veux devenir aurovillien !

Photo credit: h0lydevil via Foter.com / CC BY

Photo credit: h0lydevil via Foter.com / CC BY

L’aventure vous tente ?  Sachez que pour devenir aurovillien il faut faire ses preuves durant une année… Il vous
faudra donc un visa indien et un peu d’argent de côté pour vivre au moins un an sans être rémunéré par votre travail. Et ici pas de propriété privée, l’ensemble des biens immobiliers est la propriété de la fondation d’Auroville. Une toute autre philosophie de vie basée sur les quelques règles suivantes :

– Venir vivre à Auroville implique une découverte intérieure : qui est-on vraiment derrière les apparences sociales, culturelles… ?

– Le travail reste le moteur de la découverte intérieure ! Tout le monde travaille et donne de son temps dans la cité.

– L’aurovillien doit perdre le sens de la possession personnelle : « Auroville n’appartient à personne en particulier. Auroville appartient à toute l’humanité dans son ensemble », à méditer !

Pour plus d’informations, cliquez ici

 

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *