Grandtravel : parcourez le monde avec vos petits-enfants !

Photo credit: Scott & Elaine van der Chijs via Foter.com / CC BY
Photo credit: Scott & Elaine van der Chijs via Foter.com / CC BY

Vous vivez loin de vos petits-enfants, vous voulez créer des liens plus forts, partager votre temps libre avec eux ? Emmenez-les avec vous lors de votre prochain voyage !

Phénomène de plus en plus important Outre-Atlantique, le « Grandtravel » (voyage entre grands- parents et petits-enfants sans la présence des parents) a le vent en poupe ! Et on le comprend, en effet ce type de voyage comble toutes les générations :

  •  les enfants qui peuvent profiter à fond de leurs grands-parents le temps d’un séjour, mais aussi faire des voyages qu’ils n’auraient surement jamais faits avec papa et maman…
  • les parents pris dans le tourbillon de la vie active qui n’arrivent pas à faire coïncider leurs vacances, qui en profitent pour refaire le plein d’énergie pendant l’absence de leurs enfants.
  • les grands-parents, heureux de pouvoir voyager avec leurs petits-enfants, participer à leur éducation et leur faire découvrir le monde !

Et pas d’inquiétude, les enfants ne s’ennuieront pas avec vous, c’est même fort probable qu’ils « oublient » de téléphoner à leurs parents tous les jours comme cela était convenu 😉

Nos conseils pour un « Grandtravel »au top :

  • Partez dans l’optique d’un séjour ludique et non éducatif. Laissez l’enfant vous guider, sans vous laisser mener par le bout du nez évidemment .
  • Et pourquoi pas un séjour thématique ? Votre petit-fils ne jure que par les chevaliers ? Organisez-lui un circuit inoubliable des plus beaux châteaux du Moyen-Age. Votre petite fille est une passionnée d’animaux ? N’oubliez pas le petit détour par un zoo et la balade à cheval !
  • Pour ne pas revenir exténué de votre voyage, il est peut-être plus judicieux de partir avec un seul enfant, en particulier s’ils sont en bas âge !
  • Guettez les offres, certaines agences de voyage se spécialisent dans les voyages intergénérationnels et vous proposent des séjours adaptés et/ou des réductions. Par exemple la chaîne Hilton donne la possibilité aux moins de 18 ans de séjourner gratuitement dans la chambre de leurs grands-parents. Sympa!
  • Impliquez les parents et les petits-enfants dans la planification du voyage, cela rassurera tout le monde !
Photo credit: Khanelle Prod' Medias via Foter.com / CC BY-ND
Photo credit: Khanelle Prod’ Medias via Foter.com / CC BY-ND

Babymoon : un séjour au calme avant la tempête…

Contraction de « baby » (bébé) et « honey moon » (lune de miel), la babymoon risque de faire de plus en plus d’adeptes en France. Le concept ?
Proposer à des couples attendant un heureux événement, un séjour détente sur-mesure en attendant l’arrivée de bébé. Au programme : cocooning, massages, farniente, dîner en amoureux… Bref tout ce dont vous avez besoin avant le grand chamboulement. Pour la petite anecdote, même Kate et William sont partis se ressourcer aux Caraïbes avant l’arrivée du royal baby… Plus sérieusement il serait prouvé que ce type de voyage réduirait le risque de crise après l’arrivée de bébé et renforcerait les liens amoureux avec votre cher(e) et tendre. A bon entendeur !

Bébé vient de pointer le bout de son nez ? La babymoon peut se faire aussi à ce moment-là (avec ou sans bébé) afin d’évacuer le stress, la fatigue des courtes nuits… L’avantage est qu’après bébé la maman n’est plus limitée dans les activités ! Certains grands centres thermaux spécialisés dans la remise en forme des jeunes parents proposent des services de garderie pour les enfants en bas âge, que demander de mieux ?

Nos conseils pour un « Babymoon » au top :

  • La babymoon ne se fait pas à n’importe quel moment de la grossesse : on évitera les 3 premiers mois et leurs lots de nausées qui transformeront votre voyage en cauchemar ou les derniers mois plus délicats. Les spécialistes s’accordent à dire que la meilleure période pour voyager lorsque l’on est enceinte se situe entre  la 16ème et 24ème semaine.
  • Respectez les règles de sécurité pour les futures mamans : pas de voyage trop long ou des activités non adaptées. Le hammam par exemple est déconseillé puisqu’il peut provoquer des contractions. Parlez de votre projet de voyage avec votre sage-femme.
  • Des agences de voyage spécialisées peuvent vous accompagner dans votre projet de séjour. N’hésitez pas à demander conseil : destinations idéales, précautions à prendre…
  • A mettre impérativement dans vos valises : un double de vos échographies et vos prises de sang. Elles seront d’une grande aide en cas de problème lors du séjour !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Écrivez votre commentaire
Entrez votre nom