La Japon insolite raconté par notre voyageuse Marlène!

Marlène, 28 ans, a eu la chance de partir 1 mois au Japon il y a deux ans. Pour nous, elle revient sur son voyage inoubliable et tout particulièrement sur ses expériences insolites au pays du soleil levant… Si vous avez prévu de partir pour un séjour nippon, vous allez faire le plein d’infos croustillantes !

Tout d’abord, pourquoi avoir choisi le Japon comme destination ?

C’est très cliché, mais comme beaucoup j’ai cultivé une attirance pour ce pays au fil des visionnages d’animés, de lectures de mangas et de plateaux de sushis. Il fallait donc que j’y mette les pieds une fois dans ma vie. J’ai choisi de franchir le pas en tombant sur le site d’une école franco-japonaise à Tokyo qui proposait des séjours linguistiques. 4 semaines à loger chez l’habitant, à prendre des cours de langues intensifs et à visiter les recoins de la capitale, c’était l’idéal pour me faire un bon aperçu. Je n’ai pas hésité une seconde!

statueLors de ta découverte du pays, quelle a été ta visite la plus insolite ? 

Je dirais la visite du « life safety learning center » dans la caserne de Ikebukuro. C’est un peu la sortie scolaire incontournable de tout élève Tokyoïte. Mais c’est également un lieu d’enseignement gratuit et ouvert à tous. Une version japonaise des stages de premier secours, en un peu plus poussé. Après le visionnage d’une vidéo sensée nous rassurer sur les nouvelles techniques mises en place pour parer à d’éventuels séismes, on nous guide dans une salle où nous sommes invités à tester un simulateur de tremblement de terre. On nous place sur une plate-forme sur vérin hydraulique sur laquelle est reproduite une salle à manger. Le principe ? Quand tout se met à bouger, on se jette sous la table et on attrape un pied. Plus de 4 à table ? Tant pis pour les moins rapides ! 🙂 La dernière étape était un simulateur d’incendie. On nous jette dans un labyrinthe enfumé et on doit en sortir en respectant les règles enseignées au préalable. Je précise que je suis morte dans cet incendie… Évitez d’en rire, car les instructeurs prennent ça très au sérieux !

Pour les visites du patrimoine, il y a l’embarras du choix. La capital regorge de temples. Le quartier d’Asakusa, bien que très touristique, est un incontournable, de même que Ueno qui abrite notamment le Musée National. J’ai également pu faire une excursion à Kamakura qui fut la capitale du Japon pendant plus d’un siècle et qui est notamment connue pour son Grand Bouddha (ou Daibustu) de 11 mètres de haut!

Et le plat le plus étrange que tu aies goûté ?oeufs

Le premier qui me vient à l’esprit est un oeuf noir qu’il est coutume de manger lorsque l’on visite la vallée volcanique d’Owakudani dans les hauteurs de Hakone. Spécialité locale, les « kurotamago » sont bouillis dans les sources d’eau chaude et sont sensés prolonger de 7 ans la vie de celui qui y goûte.

Les japonais ont également la fabuleuse tendance à décliner à toutes les sauces un parfum/arôme. Ainsi, lors de ma visite au printemps, j’ai pu découvrir ce qu’était le goût de la fleur de cerisier sous toutes les formes possibles : boisson froide, thé, gâteau, biscuit, et même le sakura burger du Mc Do avec sa sauce et son pain rose. Des barres chocolatées au wasabi  ? Des biscuits apéro avec un arôme de fleur ? Tout est possible…mais pas forcément mangeable !

Une sortie qui sort de l’ordinaire, que l’on ne connait pas en France ? Donne nous envie!

S’il y a bien une chose à faire au Japon et que l’on n’envisagerait pas en France, c’est de mettre les pieds dans un onsen. Lieu traditionnel par excellence, les onsen sont des bains d’eau de source avec des bassins extérieurs et/ou intérieurs. La particularité : on s’y baigne entièrement nu ! Celui que j’ai eu la chance de tester n’était pas mixte mais cela peut arriver. Ça a été une expérience assez troublante au début, d’être nue face à ses amies, mais finalement on s’acclimate vite et c’est là que c’est l’extase ! Barboter dans l’eau chaude dans un cadre naturel et nue comme un ver, c’est l’un de mes plus beaux souvenirs au Japon !

Sinon, dans le genre sortie typique à la japonaise, rien ne vaut le classique karaoké, ouvert jour et nuit. Et pour les plus robustes, je conseille fortement un petit tour dans un izakaya, l’incontournable lieu de rencontre pour boire et manger autour d’une grande tablée, entre amis ou entre collègues. Les consommations sont vraiment très peu chères, on les commande sur une tablette tactile et on vient nous servir à table.

Le Japon le jour et la nuit c’est vraiment…le jour et la nuit ! Il faut  vraiment découvrir ces deux aspects pour comprendre le mode de vie à la japonaise.

As-tu craquée lors d’une session shopping pour un objet loufoque typiquement japonais ?

Mes sessions shopping ont vraiment fait exploser mon budget lors de mon séjour. Ça a été vraiment difficile de résister ! Mes achats vont de l’objet traditionnel à l’accessoire de mode kawai en passant par la case otaku avec des figurines et autres goodies issus de mangas célèbres. Tout n’était pas pour moi bien sûr !

Dans le genre typiquement japonais, je me suis acheté un yukata, une tenue traditionnelle japonaise notamment portée lors des festivals d’été.

Mais finalement l’objet le plus loufoque que j’ai pu ramener du Japon n’est pas vraiment un « craquage ». En fait, si l’on veut ramener un souvenir marrant, il suffit souvent de mettre une pièce dans un gachapon, ces machines qui distribuent des jouets dans une boite, que l’on connait un peu en France. Au Japon, on en trouve de partout et il y a même des locaux où il n’y a que ça ! Et là on a l’embarras du choix en terme de figurines et autre porte-clés totalement décalés. Pour ma part, j’avais craqué pour une collection de chats qui vomissent : l’autocollant que j’ai trouvé dans l’œuf a longtemps orné la coque de mon smartphone !

japonLe paysage que tu n’oublieras pas, qui restera gravé à vie?

Je pense qu’il y en a de nombreux mais finalement il y en a un qui sort du lot à chaque fois que je repense à mon séjour à Tokyo. Je me suis rendue un soir dans le quartier de Roppongi pour admirer le coucher du soleil du haut de la Mori Tower.

Au 51e étage, on y trouve un observatoire qui offre une vue à 360° sur tout Tokyo. J’ai d’abord cru que ma visite s’arrêtait là avant de découvrir que l’on pouvait s’offrir l’accès à l’héliport de la tour.

Et voilà qu’est apparu ce paysage que je n’oublierai jamais : la vue de Tokyo sur l’héliport de la Mori Tower à Roppongi. J’ai d’abord pu admirer le soleil se coucher laissant alors deviner la silhouette du mont Fuji. Et puis tout s’est illuminé petit à petit. La vue imprenable sur la baie de Tokyo m’a permis d’oublier que, tout de même, il fait pas chaud au sommet des grattes ciel !

Le petit plus : à l’entrée de la tour se trouve une araignée géante intitulée « Maman », sculpture de la célèbre Louise Bourgeois.

La rencontre la plus marquante?

Pour moi ce séjour m’a beaucoup marqué car j’ai pu faire des rencontres formidables. Je pense bien sûr à ma famille d’accueil et à mes professeurs à l’école de langue, qui m’ont offert un échantillon de vie au cœur du Japon de tous les jours, quelque chose qu’on ne peut avoir en venant en simple touriste. Mais au risque de décevoir, mes plus belles rencontres ont été les personnes avec qui j’ai partagé cette expérience, d’autres francophones comme moi qui vivaient les mêmes émotions. Malgré toutes les différences qui auraient fait qu’on n’aurait jamais pu se rencontrer dans un autre contexte, ce partage et cette passion commune nous ont connectés. C’est une leçon que je continue d’apprendre tous les jours.

Après toutes ces anecdotes, on imagine que tu comptes retourner un jour au Japon… 

Définitivement oui ! J’ai même le beau projet d’y partir avec un visa Vacances-Travail pour avoir le temps de parcourir le pays. En 4 semaines à Tokyo, je n’ai sûrement découvert qu’un quart de la ville, alors il me faudra bien une année pour en voir autant du pays !

Crédit photos: Marlène Omani

Pin It

Une réflexion sur “La Japon insolite raconté par notre voyageuse Marlène!

  1. Ca donne envie d’aller faire un tour au Japon. Dommage que ce soit si loin. C’est une vraie destination insolite que j’aimerai bien tester 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *