Témoignage: partir à l’aventure à bord d’un camion aménagé!

«Être chez soi peu importe où on se trouve dans le monde », voici comment Benoît et Djuna définissent leur façon de voyager… Sur les routes dans leur camion aménagé (accompagnés de Katsu leur adorable chienne), ce jeune couple nous a accordé un peu de leur temps pour partager leurs expériences de voyage et leurs conseils! En ce moment en vadrouille dans le Sud du Portugal, ils vont vous donner l’envie de partir sur les routes. Vous êtes prévenus 😉

Comment vous est venue l’idée de partir en voyage en camion?

Benoît: Pour moi c’est un mode de vie depuis déjà plusieurs années. Ayant obtenu le permis poids lourd , j’ai décidé il y a quelques temps de faire mon petit chez moi dans un camion.Une véritable sensation de liberté, un choix de vie que je n’ai jamais regretté. Attention, pas besoin d’avoir son permis poids lourd pour réaliser votre rêve, un van ou un n’importe quel utilitaire de moins de 3.5t se conduit avec un permis B! J’ai donc décidé de prendre le large en décembre dernier car je n’avais pas envie d’affronter l’hiver ardéchois… Partir en camion était une évidence et adapté à notre petit budget .

Djuna: Oui nous avons décidé de partir au soleil, plus précisément de faire un road trip direction le Portugal en profitant au passage de l’Espagne. Nous irons peut être jusqu’au Maroc, rien n’est encore décidé, on vit au jour le jour. Depuis quelques semaines nous profitons du Sud du Portugal et nous avons bien choisi notre destination : en moyenne 18 degrés l’après midi et souvent un grand soleil, le top !

Les sublimes plages portugaises... Le point blanc c'est le camion! Une sacrée vue au réveil...

Les sublimes plages portugaises… Le point blanc c’est le camion! Une sacrée vue au réveil…

Des conseils pour nos lecteurs qui voudraient aménager un camion ou un van?

B: Si vous êtes un peu bricoleur et bien outillé, vous pouvez tout faire vous même. Il y a des possibilités à l’infini, il suffit de savoir ce que l’on veut. Le maître-mot ? « tout espace doit être optimisé », le moindre petit recoin peut devenir un rangement très utile. Pour ma part je voulais un camion avec la possibilité d’y mettre ma moto et mes outils puisque je travaille un peu au grès des demandes pendant le voyage ou non, en mécanique ou en aménagement de camion. Je voulais un intérieur entièrement en bois avec comme idée directive de faire quelque chose de simple et de pratique. Certains matériaux et équipements sont inévitablement à acheter mais n’hésitez pas à faire de la récup’ de palettes, faire un tour chez Emmaüs, transformer de vieux meubles…

D: Pour la déco, pensez à faire des petits ateliers « attrape rêves », des sessions de peintures au pochoir… Bref personnalisez votre petit cocon!

Et côté chauffage, eau et électricité, n’est ce pas compliqué à gérer ?

B: Ce n’est pas compliqué, mais il faut de l’organisation et de l’anticipation. Pour vous donner un ordre d’idée, à deux on utilise 450 litres d’eau pour deux semaines environ. Cela comprend:la vaisselle, la douche, la cuisine et à boire pour notre chienne. Pour notre propre consommation on achète des bouteilles ou on prend aux sources. 450 litres correspond à la quantité de mes réserves, attention si vous optez pour un van c’est plutôt dans les 100 litres. L’eau nous la prenons dans de multiples endroits : fontaines de village, lavoir, aire de camping car et même chez l’habitant ! Pour la douche quand il fait beau, ça peut se faire dans les rivières. Ne vous lavez pas directement dedans mais à côté pour que la terre puisse filtrer vos « eaux usées » et privilégiez les produits naturels tels que les savons d’Alep. Côté WC, j’ai des toilettes sèches dans mon camion. Par temps froid j’ai un chauffage à bois, pour éviter tout accident, n’oubliez pas d’installer un détecteur de monoxyde de carbone et un de fumée. Même s’il fait beau la journée au Portugal, on l’allume une fois que le soleil se couche de manière générale, les nuits sont fraîches.

D: C’est pour cela que quand on trouve par exemple un arbre mort on fait le stock, même s’il ne fait pas forcément froid ce jour là, anticipation ! Parce que sur les plages ou dans la garrigue, par expérience il n’y a souvent pas grand chose à brûler… Pour l’électricité , nous avons 300 watts de panneaux solaires qui rechargent les batteries. Les jours où il n’y a pas de soleil et que les batteries sont vides, on trouve toujours des occupations : on lit, on joue de la guitare, à des jeux de société et on médite ( même s’il n’est pas obligé d’attendre la pluie pour la pratiquer!). De mon côté il est difficile de ne plus avoir accès à Internet. Oui on se rend compte comme c’est addictif quand on y a plus accès… Si vous partez à l’étranger il est préférable de prendre un forfait dans le pays sans engagement. Il est aussi possible de capter des wifi , mais uniquement à proximité des villes.

Comment choisissez vous les endroits où vous garez votre camion pour quelques jours ?

B: Un peu au petit bonheur la chance. On utilise aussi une application sur téléphone où les utilisateurs ajoutent les endroits intéressants pour pouvoir en faire profiter le plus grand nombre. Attention tout de même à la police, au Portugal les amendes pour camping sauvage s’élèvent à 200 euros dans les parcs naturels , ne vous installez pas n’importe où. Si vous voulez ne prendre aucun risque, il reste les aires de camping car et les campings.

D: Côté destination, nous voulions aller au Sud du Portugal, rien de bien précis. Puis on s’est laissé porter de ville en ville par le bouche à oreille, les rencontres… Le Maroc sera peut être notre prochaine destination en fonction de la réponse sérologique de Katsu. Attention voyager avec un animal n’est pas anodin. Par exemple pour un pays comme le Maroc pour pouvoir ressortir son animal du pays il faut impérativement un certificat antirabique ! Au risque de 40 jours d’observation, de vaccin et une attente de 3 mois ou pire l’euthanasie…

Un dernier petit mot ?

B: Voyager en camion aménagé est aussi un incroyable moyen de faire de belles rencontres. Ici nous avons rencontré des portugais, bien évidemment, mais aussi des allemands qui sont en nombre important au Portugal. Pour ne pas être frustré ( oui les mains ne suffisent pas pour avoir une discussion intéressante) il faut un niveau minimum en anglais. Merci à mes précédents voyages comme l’Inde de m’avoir permis d’avoir un anglais correct !

D: Rien de mieux que les voyages pour apprendre ou réapprendre une langue. Mieux que les bancs d’école !:)

Merci à Benoît et Djuna pour leur partage d’expérience! 🙂

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *